Les étapes pour remettre en état une maison à louer


L’état de la maison constitue un facteur déterminant pour la décision du locataire à la choisir. En général, le propriétaire et le locataire sortant se partagent la remise en état. Outre les grands travaux nécessitant les services de professionnels, il est possible de réaliser certaines réparations soi-même.

Commencer par entreprendre quelques rénovations

Remettre en état revient à remettre à neuf.

Nettoyage

Pour le nettoyage des murs, on les imbibe directement de produits de lavage. On les frotte ensuite avant de les rincer avec un jet d’eau léger. Pour les menuiseries, on effectue un dépoussiérage à sec et un ponçage. On rebouche ensuite les failles avec du mastic. Ces actions permettent d’obtenir une surface lisse et plane pour recevoir la nouvelle couche de peinture. Il est important de vider les gouttières et les descentes d’eau dans lesquelles s’entassent des résidus de feuilles mortes.

Peinture

Il existe un large choix de types de peinture qui se distinguent par leurs caractéristiques. Les acryliques permettent une réalisation rapide grâce à un séchage rapide. Les revêtements plastiques semi-épais se trouvent immédiatement prêts à l’emploi. Ils permettent de combler les fissures de petite taille. Les crépis plus épais se distinguent par une étanchéité et une résistance supérieures.

Pour une meilleure efficacité, on peut faire appel à une entreprise de nettoyage active dans le Hainaut.

Réparations des éléments en béton

Certaines techniques permettent de redonner une bonne apparence aux éléments en béton sans avoir à démolir et refaire.

Pour reformer les angles, il suffit d’y ajouter du mortier. Avant de l’appliquer, il est indispensable de mouiller la maçonnerie. L’angle se forme à l’aide d’une taloche et d’une truelle.

Pour combler une fissure superficielle, on procède premièrement par le nettoyage des débris. On applique ensuite du retoucheur de béton. La finition et le lissage se font avec un couteau à mastic.

Grincement des portes

Pour se débarrasser des grincements d’une porte, on graisse les charnières avec de la vaseline.

Ensuite, procéder aux réparations des murs

Pour boucher les trous de clou sur les murs, on utilise un crayon en cire de la même couleur. Pour cela, on frotte avec une vigueur modérée le crayon contre le mur. Le trou disparait peu à peu. Pour un mur en plâtre on applique une pâte de mastic et on la ponce après séchage.

Pour détacher un papier peint, on y verse une solution d’assouplissant pour linge dilué. On peut ainsi le décoller très facilement.

Et enfin, vérifier les obligations du locataire sortant

Les lois sur la location imposent certaines conditions inscrites dans le contrat de bail. Avant de signer le contrat, les deux parties dressent un état des lieux. Une fois installé, le locataire est tenu d’effectuer l’entretien courant de la maison. Il a en charge les travaux de réparations relatives aux dégradations survenues par négligence ou qu’il a commises. Les deux parties refont un état des lieux en fin de contrat. Après comparaison des constats initiaux et finaux, le propriétaire peut demander une indemnisation en cas de changements. La loi stipule que le locataire remette la maison à l’état dans lequel il l’a reçue.

Toutefois, il est exempté de réparation des dégradations et usures liées à la vétusté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *