Connaître les détails à ne pas négliger lors des travaux d’isolation

isolation maison

Une maison mal isolée laisse échapper de la chaleur en hiver et perd vite de sa fraîcheur en été. L’isolation est alors un élément crucial pour assurer le confort thermique d’une habitation. Mais la performance de l’isolant en hiver comme en été est-elle le seul critère pour une isolation réussie ? Voici les détails à ne pas négliger pour des travaux d’isolation intérieure et extérieure ?

Priorité au toit

Pour assurer la réussite d’une rénovation d’isolation intérieure et extérieure, il y a certains travaux qui sont plus prioritaires : c’est le toit. Une intervention sur le toit est un détail à ne pas négliger. En effet, il constitue la principale zone de déperdition de chaleur. Le toit concentre à lui seul jusqu’à 30 % des pertes de chaleur dans la maison. Ainsi, son isolation est souvent la plus rentable.

Si vos combles ne sont pas utilisés, vous pourrez procéder en disposant l’isolant sur le plancher. Si, par contre, vos combles sont habités et chauffés, l’isolation se fera directement au niveau des rampants de la toiture. Par l’intérieur ou par l’extérieur, à vous de choisir.

Les ponts thermiques à ne pas négliger

Les ponts thermiques font également partie des détails à ne pas négliger dans des travaux d’isolation. Il s’agit généralement des « zones de faiblesse » dans un bâtiment. C’est à travers ces zones que le froid extérieur va pénétrer et que la chaleur intérieure va s’enfuir. Ces ponts sont à l’origine de 10 à 40 % des déperditions totales de chaleur dans un bâtiment.

Les ponts thermiques peuvent se situer entre la toiture et les murs, entre les menuiseries des fenêtres et les murs ou au niveau des montants des ossatures. On les localise donc généralement à la jonction des différentes parties de la construction. Pour ainsi limiter leurs impacts, il est plus judicieux de mettre une isolation continue du bâtiment, sans interruption. Dans ces cas, les travaux d’isolation sont de préférence effectués par l’extérieur.

La performance des isolants

Un des détails les plus importants pour assurer la qualité de l’isolation est la performance des isolants. Pour cette raison, choisissez une rénovation de luxe effectuée par un professionnel dans le domaine. En effet, il est primordial d’utiliser des isolants qui offrent une résistance thermique plus forte. Mais la qualité isolante varie généralement d’un matériau à un autre. Le béton est 45 fois moins isolant que la laine de chanvre, par exemple.

On peut distinguer 3 grandes catégories d’isolants : ceux issus des minéraux, ceux issus de la pétrochimie, et les isolants biosourcés. Mais voici les meilleurs isolants thermiques et phoniques si on se base sur un rapport qualité/prix :

  • La ouate de cellulose : qui est un isolant biosourcé : en plus d’offrir une bonne isolation thermique et phonique, il possède un bon bilan environnemental
  • Le liège : il est très efficace pour isoler (thermiquement et phoniquement) et il se pose facilement sous forme de panneaux.

La connaissance de ces matériaux requiert un savoir-faire propre au métier, d’où l’importance de faire appel à un expert en rénovation d’isolation.

Le contrôle de l’étanchéité de l’air

Une isolation ne doit également pas subir d’entrées d’air parasites. Il est donc important de contrôler l’étanchéité de l’air. Ainsi, pour réussir les travaux d’isolation thermique, il est recommandé d’effectuer un bilan du niveau d’étanchéité à l’air.

Il est aussi conseillé de réaliser certains petits travaux qui pourront aider à limiter les déperditions de la chaleur. Il s’agit, par exemple, des condamnations des cheminées non utilisées, isolation des coffrets des volets roulants, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *